Premières réflexions des eco lecteurs du collège Honoré de Balzac

Bonjour,

Enfin, nous publions timidement nos premiers travaux. Nous avons imaginé un espace au CDI consacré à l’écologie avec des romans, des documentaires, des ressources multimédia. Nous avons également créé deux affiches qui seront exposées dans le hall du collège et qui correspondent à nos coups de cœur!
Nous avons hâte de poursuite cette aventure avec tout le monde, on l’espère au mois de mai. Dans l’attente, nous vous souhaitons un bon confinement

les eco délégués

ECOLECTURE à JJR

Au collège Jean-Jacques Rousseau , le prix des éco lecteurs s’est décliné sur trois axes

depuis la rentrée :

– La lecture des quatre livres choisis ( La filles des manifs / Le droits des arbres / Ces jeunes qui changent le monde/ et le désert disparaîtra ) avec l’élaboration d’une carte mentale comme soutien à la lecture.

– La réalisation d’une affiche /poster en binôme sur une personnalité engagée pour la défense de l’environnement. Exposition dans le collège.

– L’atelier théâtre avec la compagnie Amadeus Rocket , très apprécié par tous.

Jusqu’ à la cérémonie du 18 mai , nous travaillons maintenant sur la présentation finale.

Ces travaux se font en interdisciplinarité SVT/ Lettres.

#Roman : Et le désert disparaîtra de Marie Pavlenko

Et le désert disparaîtra. Marie Pavlenko, Flammarion jeunesse, 01/2020

Arbre / Environnement / Féminisme / Réchauffement climatique/ Préservation de la nature

Résumé de l’éditeur

Samaa vit dans un monde qui pourrait être le nôtre bientôt. La vie a presque entièrement disparu de la surface de la Terre. Le sable a tout dévoré.
Son peuple, nomade, traque les derniers arbres et vend leur bois pour survivre. Samaa aimerait être chasseuse, elle aussi, mais c’est une charge d’homme. Un jour, elle désobéit et suit les chasseurs.
Mais le désert a mille visages. Samaa se perd, et fera une rencontre qui changera le destin de sa tribu à jamais.

+ d’infos : site de l’éditeur

 

Notre avis

Une fable écologique qui invite à prendre soin de notre environnement et à poser un autre regard sur la nature. Une aventure poétique et émouvante, un hymne à la richesse et à la diversité de la nature, qui nous parle d’écologie mais aussi de féminisme et de relations humaines.

 

L’autrice

Marie Pavlenko est née à Lille au XXe siècle. Elle a obtenu un D.E.A. de lettres modernes à la Sorbonne Nouvelle, a vécu un an en Jordanie, puis a été journaliste de presse écrite. Depuis 2010, elle a écrit des scénarios (télé, cinéma, BD), des romans pour jeunes adultes : Un si petit oiseau et Je suis ton soleil (Flammarion jeunesse), qui ont remporté de nombreux prix, La Fille-sortilège (Folio SF), la trilogie Le livre de Saskia (Scrineo jeunesse), mais aussi des romans pour enfants : Zombies zarbis (co-écrits avec Carole Trébor – Flammarion jeunesse), Awinita (Little Urban), ou de littérature générale : La Mort est une femme comme les autres (J’ai Lu). Marie vit à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, elle se consacre désormais à l’écriture de ses romans, pour petits et grands, étudie l’ornithologie, et marche en montagne dès qu’elle le peut.

+ d’infos : site de Marie Pavlenko

 

Récompenses

  • Lauréate 2020 du Grand Prix SGDL du roman Jeunesse
  • Prix Libbylit du Roman Ado 2021

 

#Roman : Black Friday de Christophe Léon

Black friday. Christophe Léon, Le Muscadier, 02/2020

Consommation / Hyper consommation / obsolescence / mondialisation

Résumé de l’éditeur

Des robes et du maquillage à ne plus savoir qu’en faire. Une tablette nouvelle génération à un prix canon. Une nouvelle loi sur l’obsolescence qui plaira à tous les ados du monde. Un petit commerce pas très légal. Un père Noël égaré au cœur de l’Afrique. Un enfant bien nourri par sa mère et par sa nounou.
Black Friday, ce sont six nouvelles d’humour noir à consommer sans modération. Mais attention, ce Vendredi noir vous laissera un goût amer dans la bouche : quand règnent l’hyperconsommation et les promotions perpétuelles jusqu’à la nausée, c’est notre planète qui souffre d’indigestion.

+ d’infos : site de l’éditeur

 

Notre avis

6 nouvelles qui dénoncent les travers de notre société de consommation avec un humour grinçant et des chutes surprenantes.
De multiples situations, milieux sociaux, lieux, sont présentés, dans lesquels les adolescent.e.s sont victimes de la mode, de l’apparence, des marques, de la surconsommation. Un ouvrage qui permet d’ouvrir le débat sur l’éthique, la conscience
écologique ou politique, les ressources en matières premières des smartphones…

 

L’auteur

Christophe Léon a publié, outre des romans et essais en littérature générale, plus de 50 romans jeunesse pour les ados et +, et a été récompensé par de nombreux prix. La protection de l’environnement, les faits de société et les dangers de la mondialisation sont les thèmes qu’il aborde à travers ses livres. Depuis octobre 2015, il est directeur de la collection Rester Vivant aux éd. du Muscadier.

+ d’infos : site de Christophe Léon

 

 

Atelier d’improvisation théâtrale au collège Ampère

Jeudi 25 février, les élèves de 4°5 du collège Ampère ont bénéficié d’un atelier de 2h d’improvisation théâtrale.

Dans le cadre du projet « Graines d’écolectures » (proposé par la maison de l’environnement), deux comédiennes de la compagnie Amadeus Rocket sont venues au collège. Après quelques « jeux » théâtraux pour prendre confiance et prendre conscience de son corps comme outil de jeu, les élèves répartis en six groupes ont choisi une phrase, ou un thème tiré du roman, La fille des manifs d’Isabelle Collombat, et lui ont donné corps. Chaque groupe a ainsi pu imaginer et improviser une saynète. Certains élèves se sont révélés très bons comédiens ! Tous ont participé activement et ont joué leur saynète devant les camarades, les comédiennes et les professeurs.

Les saynètes seront retravaillées pour être présentées lors de la cérémonie de restitution du projet le 18 mai 2021 au musée des Confluences. A suivre donc…